AFRIQUE CRÉATIVE

Accompagner le développement des Industries Culturelles et Créatives

Aperçu

Mai 23
AFDInitiative du secteur public
Visitez le site Web Lien externe vers le site Web
Burkina Faso, Cameroun, Congo-Kinshasa, Côte D’Ivoire, Ghana, Maroc, Sénégal, Tunisie, Ouganda
Créatif, médias et divertissement

Afrique Créativeest un programme d’accélération financé par l’Agence Française de Développement (AFD)et mis en œuvre par un consortium mené par l’ASBL belge Africaliaavec I&P Conseil du groupe Investisseurs et Partenaires (I&P), Zhu Culture et Bayimba Foundation. Les industries culturelles et créatives sont porteuses d’innovation sociale et génèrent de l’impact au sein de leurs communautés.

Objectif du programme Afrique Créative : Accompagner le développement des Industries Culturelles et Créatives (ICC) afin de maximiser leur impact au niveau économique et social

Objectif de l’appel à candidatures 2021 : Identifier les 15 à 18 entrepreneurs ICC qui intègreront la phase de pré-incubation d’Afrique Créative.

A la clé, la phase de pré-incubation (3 mois) :

  • Un accompagnement technique, au niveau du renforcement des capacités entrepreneuriales, mené par un incubateur local
  • Des formations en e-learning communes à l’ensemble de la cohorte sur des sujets variés (gestion des RH, marketing, etc.)
  • La possibilité de pitcher son projet d’accélération devant un jury composé d’acteurs culturels, institutionnels et d’investisseurs, qui sélectionne les 8 meilleurs projets pour la suite du programme (accompagnement technique et soutien financier – pour plus d’information lien vers page « accompagnement »)

Public cible : Entreprises culturelles et créatives

Pour être éligibles les candidats doivent remplir les conditions suivantes : 

  • Être une structure culturelle et/ou créative, active dans une des filières telle que le design, la production audiovisuelle ou musicale, les arts de la scène, etc. (liste non exhaustive) 
  • Être une personne morale privée (entreprise) 
  • Être établi dans un des neufs pays suivants : Burkina Faso ; Cameroun ; Côte d’Ivoire ; Ghana ; Maroc ; Ouganda ; République démocratique du Congo ; Sénégal ; Tunisie 
  • Exister depuis au minimum 2 ans
  • Être légalement enregistré auprès des autorités nationales compétentes
  • Avoir rempli le dossier de candidature et fourni toutes les pièces demandées– en Français ou en Anglais.

Une attention particulière sera portée aux entreprises prenant en compte les enjeux, environnementaux, sociaux et de genre.

Nombre d’entrepreneurs sélectionnés pour la phase de pré-incubation :entre 1 et 3 par pays

Date limite pour postuler : 23 mai 2021 (inclus)

Activité